Ski, hiver 2011

Publié le par Cécile

Cette année, dès que nous avons entamé le mois de décembre, Adam a commencé un compte à rebours des jours qui le séparaient des vacances à Tignes. Pour passer le temps, entre deux journées d'école, il m'a aidé à décorer le sapin (c'était la première fois), a accepté d'aller faire les courses de Noël (sans arriver à savoir quels cadeaux il allait recevoir), a jeté un oeil distrait tous les soirs sur la crèche et surtout a regardé le calendrier quotidiennement (des fois que les jours passent plus vite !).

 

 

Bref, quand est enfin arrivé le jour du départ, je n'ai eu aucun mal à la lever à 6 heures du matin pour partir...

 

Cette année, comme l’année dernière, il n’y a pas eu de problème pour qu’Adam essaie les chaussures de ski au magasin de location. Il s’est même fendu de conseils pour la personne qui réglait ses skis (« prends le tournevis », « tourne » …) !

Le premier lundi des vacances, c’était reparti pour les cours individuels (1h30 par jour et 3h le samedi avec son frère), en compagnie du même moniteur que l’an passé, toujours aussi patient. Adam était très content de le retrouver. Tout s’est bien passé et Adam a compris qu’il devait passer du chasse neige à une autre technique, le risque étant qu’il bloque sur le chapeau pointu…

DSC05532.JPG 

Nous avons skié plusieurs fois avec Adam la deuxième semaine, avant ou après son cours, et tout le monde a pu constater qu’il avait fait de gros progrès par rapport à l’année dernière, que ce soit au niveau technique ou en vitesse (il faut dire qu’une fois descendu du télésiège, il descend la piste sans jamais s’arrêter). Il est revenu avec deux superbes médailles dont il est très fier (il accepte même de les porter sur son anorak).

Un grand merci à son moniteur.

L’enthousiasme d’Adam faisait plaisir à voir car à chaque virage, les jours où il faisait beau et qu’il y avait une bonne visibilité, on entendait « yououh ». Sous la neige et dans la poudreuse, Adam était moins à l’aise mais ce n’est pas étonnant.

Il lui reste aussi à apprendre à se relever tout seul une fois tombé parce que déchausser pour remettre ses skis en place et le tirer vers le haut, ce n’est pas de tout repos, surtout quand on connaît son poids et qu’on a une tendinite au bras depuis des mois , comme moi L

Adam est maintenant un acharné du ski et plusieurs fois, il a fallu lui montrer que les remontées mécaniques étaient fermées pour qu’il consente à rentrer à la maison à 16h30. Une fois lancé, on ne l’arrêtait plus, y compris si ses vêtements étaient trempés, comme le dernier jour où il a quand même skié de 12h à presque 16h30 dans des conditions pas trop faciles. Il ne fallait surtout pas proposer à Adam de rentrer de Tignes le Lac à Tignes Val Claret en navette, il voulait revenir en ski !

Il s’est également intéressé aux pistes et aux télésièges qu’il empruntait (c’est pratique de savoir lire) et racontait à son frère qu’il avait skié sur les pistes bleues ou rouges (celles là, il y en a eu moins souvent) et s’est fait briefer sur les médailles qu’il pouvait obtenir (en partant de cristal de bronze jusqu’au cristal de diamant). Quand je lui ai demandé quelle médaille il voudrait avoir l’année prochaine, Adam m’a dit « cristal de merveille » (pour cristal de vermeil ;)).

Adam était donc très content de ses vacances et de ski. Lui qui a souvent des plaques sur la peau n’en n’avait plus une dès le lendemain de notre arrivée. En fin de séjour, il ne voulait plus partir de Tignes et a pleuré à chaudes larmes une fois rentré.

Il a repris son compte à rebours dès ce matin avant d’aller à l’école, en m’énumérant tous les mois qui restaient à passer avant le mois de décembre prochain et son retour à Tignes …

DSC01631.JPG

Publié dans Sport

Commenter cet article

sonia 28/11/2013 17:48

Bonjour Cécile, nous nous sommes rencontrées l'hiver dernier à tiges, à l'ecole de ski. mon fils erwin, autiste aussi est passionné de ski. Pourrions nous nous rencontrer, je suis à paris
actuellement, erwin aussi.
sonia.fourati@upmc.fr

Ben 06/12/2012 18:11

Coucou .
Juste un petit mot pour dire que j'ai changé d'école de ski . Je travaille désormait pour Evolution 2 mais toujours à Tignes .
Voilà.
A bientot.

marmotta 13/01/2012 22:58

Que de progrès !! Et le ski n'est pas le sport le plus facile, cela demande de la coordination et surtout savoir s'adapter en permanence au terrain qui par défintion est changeant. Félicitations à
Adam et aussi à son moniteur qui a su trouver LA bonne méthode !
Bise à vous tous !

Cécile 14/01/2012 18:41



Il me faisait un peu peur parfois, sur les pistes en corniche. Je le voyais déjà dégringoler tout en bas ! Eh bien non, il s'arrêtait bien à temps pour tourner et repartait dans l'autre sens ;)



beatrice 12/01/2012 16:26

Bravo aux 2 champions Adam et son frère bien sûr.
Adam on attaque la piscine au printemps ?

Cécile 14/01/2012 18:40



Merci Béatrice. Pour la piscine, Adam est aussi très motivé, il m'en a encore parlé aujourd'hui !!!



Lucile 08/01/2012 02:48

Quel sportif! j'ai hate de voir ça l'an prochain! attention, j'ai de l'entrainement a plus de 3000m d'altitude, je suis une vraie montagnarde maintenant, si Adam veut me suivre il faudra
s'accrocher!

Felicitation au champion de ma part! bientôt plus rapide (et plus grand!) que Nicolas!

Cécile 08/01/2012 09:56



Coucou Lucile, tu verras cela a Tignes a Noel! Surtout, Adam ne s'arrete jamais. Une fois sur ses skis, c est du non stop...