Les bonnes résolutions 2012

Publié le par Cécile

Il est traditionnel, en début d’année, de prendre des bonnes résolutions.

Pour Adam, j’en ai plusieurs dans la mesure où il est désormais capable de progresser dans différents domaines à la fois.

Mon objectif étant qu’il puisse intégrer le collège, il faut absolument qu’il développe son autonomie personnelle. Les anciennes UPI ont en effet cédé la place aux ULIS (unités locales d’inclusion scolaire) et seuls sont admis les élèves ayant suffisamment d’autonomie. Accessoirement, et même si ce n’est pas écrit, il semble bien qu’un niveau minimum de connaissances scolaires soit requis car contrairement à l’ancien dispositif, l’élève est inclus dans une classe de référence (à l’entrée au collège, c’est donc la 6ème) et ce n’est que lorsqu’il ne peut suivre le cours dans une ou des matières, qu’il réintègre son ULIS.

Bref, il y a du pain sur la planche pour atteindre ce niveau avant les 12 ans, âge limite de la CLIS, surtout si Adam devait être inscrit dans son établissement de référence, c’est-à-dire le même collège que son frère qui dispose d’une ULIS et qui n’est pas spécialement petit en termes d’effectif. S’y retrouver entre toutes les salles de classes des 2 ou 3 bâtiments et les horaires qui peuvent varier d’un jour sur l’autre, ce n’est pas gagné d’avance…

Du point du vue autonomie, Adam sait maintenant s’habiller seul (même s’il ne le fait presque jamais, à généraliser pendant les vacances de février) et peut se débrouiller seul au niveau de son hygiène corporelle (il faut maintenant que ce soit automatique et non sur demande). Pour les repas, pas de problème particulier, si ce n’est qu’il n’utilise pas très souvent le couteau. La régulation de son poids va encore m’occuper (ou me préoccuper, c’est selon !) cette année. Il faut aussi qu’il arrive à se déplacer seul ou avec son frère à l’extérieur.

Il faut continuer à lui faire travailler ses compétences sociales comme dire bonjour, se présenter, formuler des demandes simples chez des commerçants … et lui apprendre à s’occuper seul, sans stéréotyper (comme regarder la télévision en sautillant par exemple). Je compte aussi lui apprendre à jouer à différents jeux de société, maintenant qu’il accepte de rester assis, de lancer des dés.

03927.jpg

Côté sport, je compte toujours lui faire apprendre à nager, surtout que la piscine de Sceaux est encore fermée cette année et qu’il ne pourra donc pas y aller avec sa classe. C’est le poney qui est de nouveau au programme à partir de la fin de ce mois de janvier avec l’école (en espérant que cela se passe mieux que l’année dernière). 15 jours de ski par an, c’est bien, mais j’aimerais qu’il puisse faire du sport régulièrement dans l’année en plus de l’heure de sport à l’école, dans le gymnase.

Au niveau des apprentissages à l’école, Adam va poursuivre ce qui est entamé au niveau du français (beaucoup d’activités de compréhension) et des mathématiques (calculs avec retenue), avec révision à la maison le mercredi matin, avec son accompagnant. L’objectif est également qu’il puisse être inclus dans d’autres classes, ce qui suppose un comportement adapté avec un enseignant différent et des élèves qui ne sont pas ceux de sa classe, et surtout qui sont beaucoup plus nombreux.

Comme Adam va de nouveau partir en classe transplantée après les vacances d’hiver (ferme et préhistoire), avec la classe de CE2, nous devons nous remettre au travail tout de suite !

Publié dans Histoire de famille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article