Le cirque

Publié le par Cécile

Pour la troisième année consécutive, Adam fait du cirque.

Tous les samedis matin, je l’emmène dans une salle à Paris où il retrouve d’autres enfants, également atteints de Troubles Envahissants du Développement, et qui ont entre 5 et 18 ans. Les parents quittent la salle pour ne pas les déranger.

Chacun est suivi par un adulte et/ ou un adolescent qui pratique également le cirque. L’encadrement est donc optimal durant une heure.

Les enfants font à tour de rôle de la boule. Elle mesure environ un mètre et une fois que l’on arrive à tenir en équilibre dessus, il faut essayer de la faire avancer. Essayez, c’est très compliqué !

Au programme également le fil. Il faut marcher pieds nus en avant et en arrière en équilibre. C’est aussi difficile. Je sais qu’Adam aimait bien faire du fil petit.

Il y a des pédaliers, des trapèzes, des trampolines … et pour les plus grands et les plus adroits, des assiettes à faire tourner au bout d’un bâton.

Parfois Adam est très en forme et fait plein d’exercices, d’autres fois, il ne veut rien faire mais il ne rechigne jamais à aller au cirque.

Bref, tout cela, en plus d’être une activité sportive, permet à tous les enfants de faire de la psychomotricité.

Je trouve que c’est une belle initiative de mon orthophoniste qui suit beaucoup d’autres enfants présents car la prise en charge est complète et pour les parents, c’est l’occasion de nous retrouver autour d’un café et de discuter ensemble des nos problèmes respectifs.

Dommage que les enfants autistes ne puissent pas toujours pratiquer un sport de cette façon là.

Publié dans Sport

Commenter cet article

mutuelle smam 19/10/2009 16:02


super votre article
bonne continuation et a bientot


Cécile 19/10/2009 17:18


Merci.


Annie v 16/10/2009 20:57


C'est génial cette activité de cirque !!
C'est complet, les enfants font beaucoup d'exercices en 1 heure

J'aimerai bien que Julien puisse accéder à ce genre d'activités.........


Cécile 16/10/2009 22:12


C'est vrai que c'est très bien pour les enfants, même s'ils ont tous des jours sans et avec... Je verrai demain pour Adam.