La psychomotricité

Publié le par Cécile

« L’examen met en évidence un important retard de développement psychomoteur, avec des acquisitions entre 14 et 17 mois, chez un enfant présentant un trouble autistique. Une prise en charge pluridisciplinaire, incluant de la psychomotricité, doit être mise en place rapidement ».

C’est la conclusion du bilan psychomoteur d’Adam lorsqu’il a été hospitalisé en mai 2006 pour poser un diagnostic.

Il avait 2 ans et 10 mois. Le retard psychomoteur était donc important.

La prise en charge en psychomotricité individuelle a débuté dès la rentrée de septembre 2006, à raison de deux séances de 40 minutes par semaine.

Pendant quelques mois (septembre à décembre 2006), Adam est resté suivi au CMMP d’Ivry sur Seine où il avait sa séance de psychomotricité collective.

Puis, Adam a eu une séance de psychomotricité et de musicothérapie hebdomadaires.

Il a maintenant une séance individuelle de 40 minutes par semaine.

Depuis 3 ans, Adam a fait d’importants progrès au niveau psychomoteur, que ce soit sur le plan global ou en psychomotricité fine, même s’il présente encore un retard par rapport à un enfant de 6 ans.

Publié dans Prises en charge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annie v 27/10/2009 23:01


Oh, le petit pirate !!


Annie v 27/10/2009 20:12


Musicothérapie, j'aimerai bien trouver ça par chez moi !!

C'est Adam tout en haut du bateau, non ?


Cécile 27/10/2009 21:14


Pour la musico, il faudrait peut être essayer de contacter un professeur de musique soit qui fait de la musico, soit qui est prêt à prendre un enfant autiste (je sais que j'avais fait des
recherches sur internet au départ sur la musico et j'avais trouvé plusieurs site de professeurs). Le tout, c'est de trouver quelqu'un pas trop loin de chez soit.

PS : c'est bien Adam qui crapahute en haut du bateau !