Je suis grand maintenant!

Publié le par Cécile

À force de répéter à Adam qu'il était un grand garçon, il veut maintenant tout faire tout seul.
Cela a des avantages puisqu'il suffit, par exemple, que je lui demande d'aller se brosser les dents le soir avant d'aller se coucher pour qu'il le fasse immédiatement avant d'aller dans son lit.
Le matin, c'est nettement moins pratique car il s'habille et se chausse lentement... Mais dans quelques temps, il ira plus vite.
D'un point de vue autonomie personnelle, il a donc énormément progressé et c'est très bien pour lui. Il se fâche même quand on veut l'aider en disant : "je suis grand maintenant".
Désormais, il gère seul :
- son hygiène personnelle, y compris en faisant couler seul l'eau du bain (avec vérification de la température) et en vidant la baignoire,
- le déroulement de ses repas, y compris pour aller chercher des couverts manquants ou un aliment/boisson dans le frigo,
- son sommeil (il se couche et se lève seul, va aux toilettes si besoin),
- l'ouverture et la fermeture des pièces dans lesquelles il se rend (idem avec les lumières mais c'est moins systématique); il est capable d'ouvrir et de fermer à clé une porte,
- sa sécurité personnelle en voiture en attachant sa ceinture et en faisant attention pour sortir,
- sa sécurité personnelle lorsqu'il marche dans la rue ou qu'il fait de la trotinette mais je reste vigilante car il a tendance à ne pas regarder quand il traverse un passage protégé à partir du moment où le bonhomme est vert (or, la priorité n'exclut pas la prudence).

En ce qui concerne le téléphone, je ne l'ai entendu qu'une seule fois répondre (c'était moi au bout du fil) et j'ai été très surprise d'entendre sa voix dire "allo"! Axel a pris le combiné presque aussitôt.
Depuis un certain temps, il reste seul sur des périodes courtes (le temps que j'aille chercher son frère à la sortie de l'étude par exemple), sans sortir dans le jardin et sans (trop) ouvrir la porte d'entrée.
Adam va avec son frère chercher le pain et quand il vient avec moi, il doit demander seul une baguette ou des bonbons, donner l'argent pour l'achat et reprendre la monnaie, le tout en ayant dit bonjour et au revoir (le vendeur est gentil et surtout patient!).
Comment en est-il arrivé à ce degré d'autonomie? Tout simplement en répétant encore et encore les mêmes gestes, les mêmes scènes, en formulant les mêmes demandes.
Autant il y a quelques années, je ne pouvais pas sortir dans la rue sans que tout le monde nous regarde car Adam gesticulait et criait, autant maintenant, on est une famille "passe partout".
Cela peut paraître lassant mais cela a bien fonctionné avec Adam et je sens qu'il veut toujours prendre plus d'autonomie.
Parfait pour sa future vie d'adulte!

janv.février2010 074

Publié dans Autonomie

Commenter cet article