Adam ne veut pas travailler en classe

Publié le par Cécile

Adam ne travaille pas en classe. Je m'en doutais mais la confirmation est tombée lors de la dernière équipe éducative.

Comme il est allé à l'école plus ou moins en touriste pendant les quatre premières années, il a pris un mauvais pli.

La situation est d'autant plus difficile pour sa maîtresse que l'AVS collectif n'est plus là depuis environ un moins et qu'aucun remplacement ne semble prévu à ce jour. Or, Adam a besoin d'être étayé et relancé systématiquement pour produire quelque chose si l'activité proposée ne lui plait pas (pour lire un livre, au contraire, pas de problème car il aime).

En attendant qu'un (e) accompagnant (e) individuel puisse venir en classe, l'orthophoniste d'Adam a tenté une expérience simple. Elle lui a imprimé deux feuilles d'exercices sur le site des coccinelles et il fallait qu'Adam entoure le mot proposé par ligne sans aucune aide, comme en classe. Là, surprise, il n'a pas compris l'exercice alors qu'il en a fait beaucoup de ce type, en plus simple il est vrai.

Autant pour nous, il nous paraît évident qu'il faut chercher le mot dans la ligne proposée horizontalement à cause de la flèche, autant Adam a tenté de retrouvé le premier dans tout le document et comme il n'a pas réussi, il s'est avachi sur la feuille en attendant que le temps passe...

Nous sommes donc repartis du cabinet avec deuxs nouvelles feuilles vierges pour qu'Adam fasse des devoirs à la maison.

J'ai attendu le retour d'Axel pour qu'il puisse expliquer avec des mots d'enfants les consignes. Nous avons ensuite encadré Adam pour le faire travailler (la prise de contact a été un peu rude car je ne fais jamais ce type d'exercice avec lui). Comme Adam n'opère pas la même discrimination visuelle que nous, j'ai caché toutes les lignes sauf une avec une feuille blanche, pour qu'il comprenne que le mot à entourer se situait sur la même ligne et nous avons pu faire l'exercice au fur et à mesure avec très peu d'erreurs (un oubli).

Automne-2010-017.JPG

Pour la seconde feuille, nous avons opéré une guidance beaucoup moins importante : plus de feuille blanche pour cacher les lignes et énoncé simple de la consigne en début d'exercice sans autre intervention. Adam a travaillé seul, en commentant beaucoup ce qu'il faisait (il lit les mots et ponctue par des "t'as gagné", "non, c'est pas la poire", ...). Deux erreurs seulement mais on sent qu'il se fatigue vite de ce type d'activité car il devenait de plus en plus brouillon vers la fin et était tenté d'entourer n'importe quel mot, comme il le fait en classe.

Automne-2010-018.JPG

Bref, nous avons gagné un billet pour le faire travailler à la maison, tout ce que je ne voulais pas faire !

Publié dans Scolarité

Commenter cet article