Adam et l'écologie

Publié le par Cécile

Je regardais un débat sur l’écologie l’autre soir, lorsque j’ai entendu que 60% des Français utilisaient leur voiture tous les jours.

Horreur et damnation, j’en suis ! En partie à cause d’Adam qui refuse souvent de marcher le matin pour aller à l’école mais surtout parce que nous devons aller à Vitry sur Seine tôt le matin trois fois par semaine pour les séances d’orthophonie. J’enchaîne ensuite avec la musicothérapie, le cirque et depuis peu, avec les prises en charge d’Axel dans plusieurs communes. Il est impensable de vouloir faire tous ces allers-retours en transport en commun, sauf à vouloir être fatigué dès le mardi soir alors que la semaine est encore loin d’être finie.

Ce débat m’a incité à réfléchir sur les apprentissages de mon fils en matière d’écologie puisque l’un de mes objectifs est qu’Adam soit suffisamment autonome pour pouvoir vivre chez lui plus tard et qu’il ne fasse pas n’importe quoi.

Adam connaît le tri sélectif. Nous trions à la maison avec Axel et Adam voir bien que les cartons, boîte de conserve et autres magazines ne vont pas à la poubelle. Prochainement, je vais prévoir d’emmener Adam à la poubelle « jaune » pour qu’il voit concrètement que ces déchets vont dans un emplacement précis. Déjà, Adam jette avec moi les bouteilles et pots en verre tous les mercredis, lorsque nous accompagnons Axel au théâtre. Il a aussi régulièrement à la déchetterie avec son oncle et sa mamie.

Adam préfère de loin les légumes et fruits bio aux fruits cultivés de façon industrielle (merci Nicolas ;). Impossible de lui faire manger certains légumes s’ils ne viennent pas du jardin, par exemple les tomates ou les carottes (on peut difficilement lui reprocher cela). Il aime être dans le jardin, pour l’instant plus pour déterrer ce que vient de planter son oncle (c’est tellement plus amusant !) que pour manier la binette. Difficile également de lui faire comprendre qu’il ne peut pas cueillir les fleurs quand nous marchons dans le parc de la Vanoise l’été…

Adam ne gaspille pas l’eau, en laissant le robinet ouvert lorsqu’il se brosse les dents par exemple et ne me voit jamais arroser la pelouse l’été. Par contre, il préfère prendre un bain plutôt qu’une douche.

Adam a tendance à laisser la lumière allumée l’hiver, lorsqu’il quitte une pièce mais à force de lui répéter d’éteindre, ça finira par rentrer. Il débranche déjà son chargeur de console quand il n’en a pas besoin. A présent, quand aucun programme ne l’intéresse, j’arrive à lui faire éteindre la télévision.

A 6 ans et demi, ce n’est déjà pas si mal.

Le vrai point noir reste l’utilisation de la voiture qu’Adam voudrait prendre à chaque déplacement.

Avec le temps, je finirai par lui faire comprendre qu’il vaut mieux marcher pour diminuer la pollution (et son petit bidon !).

fotosmamie0809-118.jpg

 

Publié dans Vie quotidienne

Commenter cet article