2 avril 2012, nouvelle édition de la journée mondiale de l'autisme

Publié le par Cécile

Coincée entre le week-end du Sidaction et la semaine du développement durable, cette journée mondiale de sensibilisation à l'autisme n'a pas l'air d'enthousiasmer les médias.

Mis à part un article paru dans le Parisien pour parler de l'enfant d'une journaliste qui a décidé de faire faire du packing à son fils de 6 ans, autiste sévère (bref, pas le genre d'article recommandable), je n'ai pas vu passer grand chose dans la presse écrite. J'attends donc les informations télévisées de ce soir...

Dire que l'autisme a été déclaré grande cause nationale 2012 !

C'est vrai que de mon côté, je n'ai rien prévu de particulier aujourd'hui, je ne me suis même pas habillée en bleu (et Adam non plus).

Il faut dire que pour les parents d'un enfant autiste, c'est tous les jours la journée de l'autisme...

2-avril-journee-mondiale-de-sensibilisation

Quelles sont les informations de cette année ?

- il y a toujours un taux aussi élevé d'enfants autistes non scolarisés (80%),

- les dernières statistiques américaines font état d'un taux de prévalence de l'autisme très élevé : 1 naissance sur 88 !

- les psychanalystes sont entrés en résistance pour continuer prendre en charge les enfants et adultes autistes (l'expression n'est pas de moi mais d'un psychanalyste au cours d'un entretien accordé au Nouvel Obs, dont je vous laisse prendre connaissance tellement c'est ahurissant: http://www.lexpress.fr/actualite/societe/autisme-les-psychanalystes-vont-entrer-en-resistance_1094612.html). C'est vrai qu'avec le succès que l'on connaît à ce type de prise en charge, il faut au moins cela.

Adam n'a jamais eu de prise en charge ABA, cette méthode qui est tellement décriée par les psychanalystes, et il n'a plus, depuis bien longtemps, de prise en charge psychanalytique.

Et pourtant, il s'en sort bien.

A suivre donc, les progrès d'Adam en suivant la méthode "maison"!

J'en profite pour ajouter, en réponse au psychanalyste interrogé dans le Nouvel Obs, qu'avoir un enfant autiste, ce n'est pas l'horreur absolue.

Publié dans Handicap

Commenter cet article

Agnès Chabot 05/04/2012 17:40

Un article instructif !!
Sur un site médical professionnel (mais avec accès pour le grand public), un article paru le 2 avril sur le retentissement intrafamilial de l'autisme :
http://www.egora.fr/actus-medicales/145141-parents-fratrie-les-victimes-collaterales-de-lautisme

marmotta 03/04/2012 22:19

je me fais une petite revue de presse Internet tous les matins et en effet je n'ai rien vu hier à ce sujet...!

Cécile 02/04/2012 21:28

Vu sur France3, un reportage sur de jeunes adultes autistes pris en charge en externat et sur France2, sur un jeune adulte Asperger, les deux en toute fin de journal...